Déterminer le sujet de son podcast - Varmédia INC


Descrition

Tu as sans doute une bonne idée du sujet qui sera traité dans ton podcast. Toutefois, je t’invite dans cet épisode à pousser ta réflexion sur celui-ci.

Le choix de ton sujet ne doit pas être qu’égocentrique et fait à propos de toi. Réfléchir à ce dont ton auditoire a besoin t’aidera à offrir un meilleur produit et à définir ton angle de traitement.

Est-ce que tu aimes vraiment le sujet que tu as choisi? Cela peut sembler simple comme question, mais la création de contenu revient vite lorsqu’on s’engage dans un podcast. Si tu veux garder une certaine cadence, tu dois vraiment aimer le thème choisi. De plus, comme expliqué dans d’autres épisodes, plus tu niches le contenu de ton podcast, plus tu développeras un auditoire fidèle et de qualité. Cela te forcera aussi à faire de la recherche pour pousser ton sujet plus loin et à devenir meilleur. L’écoute de cet épisode te guidera dans l’élaboration précise du sujet de ton podcast.



Transcription

Déterminer le sujet de son podcast, c’est
sûr que si vous avez sûrement une

idée de quoi que vous voulez parler.

Maintenant, on va essayer de
se poser quelques questions.

Je vais essayer de vous tourner ça
à gauche, à droite, pour que vous

puissiez avoir une réflexion sur peut-être
comment apporter le sujet ou

comment choisir un sujet qui
n’est pas juste égocentrique,

mais qui est aussi bon pour nos auditeurs.

Le sujet de quoi qu’on parle?

Première des choses –
Empathie, pensez à votre auditoire!

Ça c’est la première des choses, tout le
monde va vous dire :

« pensez à votre auditoire.

Le contenu, c’est pour
votre auditoire ».

C’est vrai.

Notre podcast n’est pas à propos
de nous, c’est à propos du bénéfice

que nos auditeurs vont avoir en l’écoutant.

Ça, c’est 100% vrai.

Maintenant, j’ai eu la chance de recevoir
plusieurs podcasteurs sur mon podcast

personnel et j’augmente tout le
temps, un conseil à donner au

podcasteur.

Et un qui revient souvent c’est de
choisir un sujet qu’on aime parce que

c’est un peu comme un paiement
hebdomadaire, un paiement par mois.

Les semaines vont venir vite.

À toutes les semaines, tu vas devoir
créer du contenu à propos de ce sujet-là.

Si t’aimes pas le sujet,
s’il te gosse à la base,

les premières semaines ça va bien se faire.

C’est fort possible que tu vas
abandonner après quelques semaines parce que

ça va devenir pesant.

Donc, il faut que tu trouves un compromis
entre le sujet que tu veux parler,

que tu aimes et ce que tes
auditeurs veulent entendre

pour créer une synergie entre les deux.

Donc, c’est là le petit spot.

Et des fois, ça peut
être juste une question d’angle.

Tout est une question d’angle dans la
vie, on peut parler n’importe quoi,

c’est toujours l’angle qu’on prend.

Des fois, c’est pas nécessairement le sujet,
tant que la façon qu’on va

l’apporter ou qu’est-ce qu’on
va apporter de ce sujet-là?

Le même sujet…, le sujet disons,
on parle dans le marketing.

Si je me mets à juste énumérer des
chiffres, 27% de nos visiteurs sont

des personnes âgées de 27-32.

Ça pourrait comme vite de
devenir pesant et plate.

Par contre, si j’en fais une analyse
de ces chiffres-là aussi, je dis comme

un conseil du style quand vous avez une
statistique marketing qui ressemble

entre 27% et 35% d’une démographique,
Alors, c’est le temps d’utiliser tel

type de tactique ou de
stratégie, ça peut devenir intéressant.

On parle du même sujet, on parle
du marketing, on parle d’analyse des

données du marketing, mais on le
tourne une façon différente.

Donc, essayez de penser à ça.

L’autre chose, comme c’est la philosophie
de cette formation-là, vous allez

avoir de la rétroaction.

Faites un épisode, vous allez voir les gens
vont peut être revenir et vont

vous poser des questions.

Peut être que vous allez inviter quelqu’un
qui va vous amener un nouveau

point de vue que vous allez vouloir
nécessairement creuser plus creux.

Comme j’ai dit dans d’autres vidéos ou si
le sujet, on veut être niché, on veut pas…

La dernière chose qu’on veut faire, c’est
de prendre une expertise qu’on a,

une niche qu’on a puis de l’agrandir
en pensant qu’on va aller chercher

plus de monde.

Non, on veut aller chercher nos auditeurs,
nos ambassadeurs, les gens qui

nous aiment et leur donner un maximum
d’informations à eux, notre persona,

notre client cible, nos collaborateurs,
nos amis, notre marché.

C’est ça qu’on veut.

On ne veut pas aller grossir.

Et une autre chose qui est
vraiment intéressante que plusieurs

m’ont partagé, plusieurs podcasteurs.

Quand tu vas niche, tu vas avoir une
dizaine de sujets au début, tu vas

énumérer tout ce que tu veux parler
et après 10 épisodes, t’as aucune idée

de quoi tu veux parler.

Et là, en ayant une niche très serrée,
ça va te forcer à devenir meilleur.

Ça va te forcer à
aller chercher de l’information.

Ça va forcer à ouvrir ton esprit.

Ça va forcer à catcher comme oui,
mon auditeur voudrait entendre ça.

Ça serait pertinent que je
lui parle cette information-là.

Vous allez rentrer d’un autre
mindset en restant niché.

Sur ce, j’espère que je n’ai
pas trop mélangé sur le sujet.

De quoi vas-tu parler?

C'est meilleur quand on est inscrit!

Reste informé des mises à jour de la formation et du monde de la balado diffusion!




Merci pour votre inscription!